LES CARTES DE PRIORITÉ, D’INVALIDITÉ ET DE STATIONNEMENT

Carte de stationnementLa pénibilité des traitements et de leurs suites, comme la chimiothérapie, ou des séquelles telles le lymphœdème, justifient dans certains cas que vous en fassiez la demande. Sollicitez celle(s) qui vous semble(nt) le(s) plus adaptée(s) à votre situation sans trop tarder, car si les démarches sont simples, le temps qui s’écoule entre la demande et l’obtention est parfois « un peu » long.

Ces trois cartes ont des fonctions bien différenciées :

La carte de priorité

Elle s’adresse à toute personne atteinte d’une incapacité inférieure à 80 % rendant la station debout pénible. La carte permet d’obtenir une priorité d’accès aux places assises dans les transports en commun, dans les espaces publics, les magasins, les files et salles d’attente, les établissements et les manifestations accueillant du public.

La carte de stationnement

Elle s’adresse à toute personne atteinte d’un handicap réduisant de manière importante et durable sa capacité et son autonomie de déplacement à pied appréciée sur une distance significative ou imposant qu’elle soit accompagnée par une tierce personne.

La carte d’invalidité

La carte d’invalidité est un document qui sert à prouver la qualité de personne handicapée permettant de bénéficier de certains avantages spécifiques sur le plan fiscal ou en matière de transport par exemple.

Pour faire cette demande, vous pouvez :

– Contacter une assistante sociale (dans votre établissement de soins, dans votre centre de sécurité sociale, auprès de votre département) qui se chargera de la constitution de votre dossier.

– Contacter la Maison du Handicap de votre département (MDPH). Par un simple appel téléphonique, vous pourrez demander un dossier qui vous sera envoyé par courrier. À la réception de ce dossier, une partie devra être remplie par vous-même, une autre par votre médecin. Une fois le dossier complété vous le renverrez. Il passera devant une commission qui décidera de l’obtention de ces cartes.

Pour toutes les questions que vous vous posez sur le thème, rendez-vous sur le site de la Ligue contre le Cancer à l’adresse suivante :

La Ligue – Vos droits

PS1 : À priori, seule la carte de stationnement est valable dans les autres pays européen.

PS2 : Si vous avez un statut d’adulte handicapé, des aides peuvent vous être accordées pour adapter vos outils de travail, votre véhicule etc. Renseigne-vous auprès de la MDPH ou la MDA de votre secteur.

Partagez

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

  2 comments for “LES CARTES DE PRIORITÉ, D’INVALIDITÉ ET DE STATIONNEMENT

  1. CMT
    février 16, 2014 at 11 h 42 min

    Bonjour,
    je participe aux équipes pluridisciplinaires MDPH enfant. Je connais donc moins bien le cas des adultes.
    Mais la carte d’invalidité est souvent demandée. Curieusement, bien que s’étant rendu aux antennes locales de la MDPH et ayant souvent été aidés dans le montage des dossiers, les parents (d’enfants demandant une reconnaissance par la MDPH) ignorent souvent que la principale condition pour obtenir cette carte est un taux d’incapacité de 80% (lui-même évalué par l’équipe pluridisciplinaire qui émet un avis alors que la Commission des droits et de l’autonomie rend une décision sur la base de cet avis).
    Dans le cas du cancer, en ce qui concerne les enfants, mais c’est certainement la même chose pour les adultes, ce taux de 80%, qui est accordé difficilement en cas de maladie chronique (je trouve, personnellement, que les conditions sont plutôt draconiennes, par exp dans les handicaps sensoriels) n’est accordée que pendant la phase aigüe du traitement. Et sera retiré dès que la personne sera en rémission. Logiquement avec un délai d’attente pour savoir si la rémission se confirme, de l’ordre de un an mais cela peut varier d’une MDPH à l’autre.
    Son principal avantage, outre les priorités dans les files d’attente p exp, à mon sens, sont les fortes réductions tarifaires dans les transports en commun. Ce n’est pas négligeable lorsqu’on connaît une réduction de revenus et des frais importants en rapport avec la maladie.
    Bonne journée
    CMT

  2. février 21, 2014 at 16 h 43 min

    Effectivement, je n’ai pas eu droit à la carte invalidité, j’ai la carte priorité pour station debout pénible et la carte de stationnement.
    Je ne me suis servie de la carte priorité qu’à la pharmacie pour le moment et avec grand plaisir, je gagne du temps de cette façon dans un endroit où je passe trop de temps.
    J’ai découvert un autre avantage de la carte de stationnement, dans Lyon, le stationnement est gratuit du moment qu’on met en évidence cette carte, moi je la montrais que si je me garais sur une place réservée et toujours avec la preuve de mon paiement…
    Je ne trouve pas que ça soit un cadeau, mon énergie est aléatoire, ces cartes me permettent de l’économiser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *