Analectes

Mort aux vachesJe ne résiste pas à l’envie de vous en remettre une petite dose ! C’est tellement croquignolet. Un enfer bien pavé, bien savonné. Merci les filles pour ce florilège !

 

Avec l’aimable autorisation du forum de : lesimpatientes.com catégorie : Brèves de cancer

 

PAR PETITE CHOSE

« À notre âge, c’est normal, c’est tout le monde ! » cancer ! Comprendre : « ma chérie, tu vas pas nous emmerder avec un cancer »

« Toi, c’est rien, c’est le sein. Moi, mon copain il meurt d’un cancer du pancréas ! »

Bon d’accord, il y des cancers de filles donc des petits bobos, et il y a des cancers sérieux dont on meurt (sic) !

« Ma nièce, c’est comme vous. Elle, c’était à 38 ans, chirurgie, juste un p’tit bout, radiothérapie et hormonothérapie mais elle est quand même morte à 42 ans… »

Bon, je suis rassurée alors !

« Les rayons se sont mal passés ! Tant mieux, ça prouve que c’est efficace ! » dixit un universitaire. »

J’en ai perdu mon latin…

 

PAR CRAPAUTINE

Mon propre beau-père, après ma quadrantectomie et mon curage en 2008 : « Si ça se trouve, tu n’as rien ! ils t’ont opérée juste pour se faire de l’argent ! »

!!!!!! Ben oui, bien sûr !

Une connaissance : « Tu ne maigris pas… tu as même grossi ! Ce n’est pas un cancer… ils se sont trompés ! »

Décidément, la confiance règne !

PAR MARYC76

Au cours d’une mammographie, la manipulatrice me dit : «Ça a été bienfait! On ne dirait pas que vous avez été opérée!» La pauvre fille est devenue cramoisie quand je lui ai répondu :

« C’est normal, je ne l’ai pas encore été ! »

Comme quoi, il arrive que la nature fasse du bon boulot aussi !

 

PAR FREDNA

« L’ablation totale, c’est mieux. Comme ça, plus besoin de faire des contrôles, après. » Dixit… vous ne devinerez jamais… ma gynéco ! Depuis j’ai changé, enfin plutôt, je cherche une nouvelle gynéco – un peu plus – humaine éventuellement, et compétente à la rigueur…

T’as bien fait la miss. Avec un numéro comme ça, je serais en train de bouffer les pissenlits par la racine !

 

PAR OUNESAPELLERAPAS

D’une femme, elle-même atteinte d’un cancer :

« Comment ça vous avez accepté la reconstruction ?!! Juste pour pas que votre compagnon s’en aille ! »

Heu non, juste parce que je me sens pas de rester comme ça ! Et j’espère bien que mon mec serait resté même sans.

 

PAR SCHAMALOW

De retour de chimio, en train de cuver, réflexion du fils de mon concubin

— « Mais tu es sûre que c’est un cancer ? »

— « Non non, je me fais juste injecter du canard WC pour voir comment ça fait !!! »

Quand je me suis fait raser mes cheveux à 1 cm, huit jours avant leur chute prévisible… ma maman : « Oh ! mais ça te va bien cette nouvelle coupe, t’en fais pas dans 4 semaines ils auront bien repoussé !!! »

Un jour de fatigue intense, je me repose sur le canapé, je me suis assoupie, ma maman rentre dans le salon, me réveille et me demande : « Tu es malades ??? » Les bouuuuuuuullllesss !!!

PAR EBJB

Mon gynéco, après m’avoir fait un compte-rendu de la biopsie : « Bon ! c’est pas très sympa ce que vous avez, mais vous êtes jeune (42 ans). Maintenant, avec les traitements, on peut vivre 10 ans ! »

!!! Chouette ! youplaboum !!!

Mon père : « Tu sais, ils se trompent, c’est pour faire du chiffre. »

Ma mère : « Qu’est-ce que tu ne ferais pas pour te rendre intéressante ! »

10 ans après, récidive costaude avec multiples métas. Ma mère (la meilleure) : « Encore ! Mais tu veux me tuer »

Dernièrement, j’ai vu mon oncologue.

— Comme résolutions pour 2011, je voudrais reprendre lacigarette Docteur. C’est interdit ?

— Pour vous, rien n’est interdit.

— Comment dois je prendre ça, docteur ? Il était mal !

PAR MOMOS

Le toubib de l’administration qui voulait absolument me faire reprendre le boulot deux mois après mes rayons alors que je ne me sentais pas prête et que j’avais 7 de tension : il a douté que je puisse avoir eu une chimio parce que mes cheveux avaient repoussé… Il faut rester chauve à vie ??? Je n’ai pas pu lui répondre, trop choquée !

PAR MDGL

Après les trois cures de FEC et avant la première de Taxo, je vais dans un magasin de produits de beauté (et croyez moi, y’a du boulot à faire de ce côté-là !), pour acheter un crayon pour les sourcils.

Je demande donc à la professionnelle qui me reçoit un crayon à sourcils, et je lui explique que je veux quelque chose de bien, le plus proche de ma couleur actuelle (des sourcils qui me restent), car je suis en traitement de chimiothérapie, et que tout va tomber. Après plusieurs essais, on trouve enfin le produit miracle. Au moment de payer, la gentille petite, très pro, me propose tout de même les produits du mois en promo… le shampoing extra-brillance et le mascara super volume !!! Si, si véridique ! Au vu de ma tête, elle s’est confondue en excuses.

Ma chère cousine qui me téléphone pour prendre de mes nouvelles. Ça fait plaisir. Mais voilà qu’avant de raccrocher, elle ajoute : « Comme j’ai dit à ma sœur, heureusement que nous allons bien. Ça fout le moral à zéro de prendre des nouvelles de tous ces cancéreux ! » (moi et son beau-père !)

Et sa sœur, ce matin, de dire : « La mère de mon copain est comme toi, cancéreuse en phase terminale !!! »

Première nouvelle. Merde, on aurait pu me prévenir…

PAR NANIE

« Tu as mis tes papiers en règle ? On ne sait jamais ! » Ne t’inquiète surtout pas : la petite boîte, j’espère l’éviter !… et : « Eh ben ! dis-donc, toujours en arrêt ? et la sécu, elle te paie toujours ? et ton assurance-maison, elle marche ? ben dis donc, ça te fait moins à donner par mois pour ta maison surtout que tu n’as plus que quelques mois et plus de crédit !… »

… et pendant la période chimio (j’étais très malade) : « Maman, j’ai plus rien à me mettre ; ben ! tu fais plus de lessives ? »

PAR ALIZÉE

Hospitalisée pour aplasie sévère, je me suis retrouvée avec une compatriote de chambre et de crabus. Cette dernière a fait en plus un ictère (une jaunisse).

Le premier visiteur : « Ah, ils vous lavent à la Bétadine ??? » Une amie très catholique pratiquante me soutenait à l’annonce de mon cancer : « Prie notre grand patron Saint Pérégrin ! »

Renseignements pris, c’est le patron des maladies incurables !

PAR FAFA26

« Tu verras les cheveux quand ils repoussent, ils sont tellement beaux ! »

Oui, mais bon…

« La chimio, c’est banal, tellement de personnes en ont »

Oui, mais…

« Un comprimé par jour (hormonothérapie), c’est rien ! »

Pffffffffffffff, comment expliquer !!!

PAR PATACHON

Depuis ma reprise, ma patronne : « Vous vous rendez compte dans quel embarras vous m’avez mise ? Il m’a fallu trouver quelqu’un au pied levé. » Euh, c’était pas exactement pour prendre une année sabbatique..

Après la mastectomie et reconstruction immédiate, l’infirmière qui faisait les soins, retirant le pansement me propose de regarder la cicatrice. J’accepte. Je regarde. Je trouve cela très moche. Elle me raccompagne à mon lit, et me dit :

— Avez-vous songé à une reconstruction ? Je la regarde. Je lui dis :

— Je ne comprends pas, le chirurgien est venu me dire lui-même et m’expliquer qu’il avait fait la mastectomie et reconstruction immédiate !

Comme je trouvais cela très moche, jusqu’à ce que je revoie le chirurgien, je me suis posée des questions….

Je précise que cette infirmière assurait les nuits.

Une autre fois suite à mes problèmes de canal carpien, une infirmière me proposant de m’aider à m’habiller, voit mon sein, et me dit : — Je vois que vous avez eu un cancer du sein. Avez-vous pensé à une reconstruction ? Décidément…

PAR SARA121

Un jour, en vacances, j’ai dû voir un médecin que je ne connaissais pas et lui raconter (brièvement) mes différentes étapes médicales et chirurgicales, il me dit :

— Je ne comprends pas pourquoi on ne vous a pas tout enlevé. Il pensait à l’utérus ? Je lui ai répondu :

— Vous avez raison, la prochaine fois je leur demande de me vider et de m’empailler ! Je sais, quand je suis malade je suis mauvaise, mais ça me fait marrer !

PAR SOURIBAMBELLE

Je sais, c’est dans l’air du temps les entreprises qui restructurent, mais en plus, c’était une fonctionnaire !!! Elle voulait dire bien sûr reconstruction !

 

Partagez

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

  1 comment for “Analectes

  1. février 14, 2014 at 18 h 13 min

    Bon, j’en rajoute quelques unes pour le fun…
    le médecin du travail après la mastectomie, je suis assise face à lui en slip et soutif. Il dit: -vous savez qu’on peut vous le couper!
    le même et le même jour:- malheureusement nous les médecins, nous sommes impuissants face au cancer!
    le même l’année suivante a mis son sthéto sur la prothèse et a écouté doctement…J’ai rien dit.
    La manipulatrice radio pendant la radiothérapie m’accompagne à la porte et crie: -l’ambulance pour madame…Euhhh je suis venue à vélo, j’habite pas loin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *