perte d’appétit, de goût…

inappétenceBien s’alimenter est un défi pour nombre de personnes atteintes de cancer. Quelquefois, le cancer lui-même ou des effets secondaires causés par le traitement du cancer peuvent rendre difficile de manger suffisamment et d’obtenir l’énergie dont vous avez besoin.

Vous pouvez avoir une perte d’appétit. Les effets secondaires de la chimiothérapie tels que la douleur, les nausées, les vomissements, la diarrhée, la constipation, ou la mucite  peuvent influencer votre perte d’intérêt pour la nourriture. Vous pouvez également manger moins en raison de la peur, de l’anxiété ou d’une dépression occasionnée par le fait d’avoir le cancer.

Vous pouvez également remarquer des modifications au niveau de vos sens de l’odorat et du goût. La chimiothérapie peut faire que vous perceviez le goût des aliments comme étant amer ou métallique. Il est fréquent de développer un fort dégoût pour certains aliments tels que la viande, les œufs, les aliments frits et les tomates.

Il est important de bien vous alimenter et de rester aussi en forme que possible. Essayez de maintenir votre poids. Vous alimenter sainement vous aidera à garder votre système immunitaire fort, ce qui vous aidera à combattre les infections possibles. Une bonne alimentation vous aidera à regagner des forces, à rebâtir des cellules saines et à vous sentir mieux en général.

Assurez-vous de demander des conseils à votre équipe de soins de santé concernant une bonne alimentation durant votre traitement de chimiothérapie.

Ce que vous pouvez faire

  • Mangez de petites quantités de nourriture régulièrement durant la journée (aux 1 à 2 heures).
  • Mangez des aliments qui sont riches en protéines et en calories.
  • Ayez à portée de main des collations rapides.
  • Mangez vos aliments préférés à tout moment de la journée. Manger un déjeuner à l’heure du souper est correct.
  • Mangez votre plus gros repas lorsque vous avez le plus faim.
  • Mangez dans un endroit que vous aimez. Utilisez des lumières tamisées, une musique douce ou mettez la table de façon agréable.
  • Buvez des liquides entre les repas au lieu de boire en mangeant pour éviter de vous remplir trop rapidement.
  • Buvez entre les repas des boissons à forte teneur en calories et en protéines telles que laits frappés, suppléments nutritifs    d’épicerie.
  • Si l’impossibilité de vous alimenter perdure trop longtemps, faites vous prescrire par votre médecin des substituts de repas à acheter en pharmacie. Ils sont pratiquement intégralement remboursés.
  • Faites de l’exercice ou une marche avant les repas, si vous en êtes capable, afin d’augmenter votre appétit.  

 

Source : chimioPrêt.ca

 

Partagez

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *